Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Facebook Page

Rechercher

Nous contacter

Ce blog est également le votre. N'hésitez pas à m'envoyer vos articles, photos, vidéos, résultats...

Pour cela, deux adresses: Cyril ou Léa .


Il y a actuellement     personne(s) sur All Finswimming.

Archives

Sites amis

 

finspirit

 

finswimmer

 

About Us

Google translate

ALL FINSWIMMING is supported by
finspirit

header-chania

Championnats du Monde Juniors - Chania (GRE), 25 juin - 1 juillet 2014

 

Live video (streaming)

 

 Résultats en direct

9 novembre 2008 7 09 /11 /novembre /2008 10:34
Voici l'interview de Gianluca Mancini, 9ème meilleure performeur mondiale sur 50 AP, champion d'Europe sur 4x100 SF et médaille de bronze européen sur 50 SF.



Salut Gianluca. Peux-tu tout d'abord te présenter ? Comment as-tu commencé la NAP ? Dans quel club évolues-tu?

J’ai 28 ans et je vis à Rome. J’ai étudié le management économique et j’ai été diplômé en 2005. Je ne suis peut être pas très jeune, mais je continue de m’accrocher à ce sport que j’aime trop. J’ai commencé la NAP comme un jeu en 1989 et je l'ai immédiatement aimé pour sa vitesse. Mon club est le Fiamme Oro de Rome (Equipe de la Police Romaine).


Selon toi, quels sont les avantages et les éventuels inconvénients d’être nageur avec palme(s) dans la Police Italienne ?


Malheureusement, la NAP n’est pas très connue, mais nager pour la police Italienne est un super avantage car notre sport est un travail pour moi. Ainsi je peux concentrer toute mon attention sur l’entraînement et les compétitions. C’est plus professionnel qu’un club « privé » italien.



De combien d'heures par semaine est composé ton entraînement?


Je m'entraîne de 16 à 22h par semaine (ce qui inclut jusqu'à 6h de musculation en hiver). Cela dépend de la période. Pour préparer les championnats d'Europe et d'Italie, c'est certainement 22h par semaine.


Quel type de monopalme utilises-tu et pourquoi?


J'utilise une monopalme ukrainienne. Selon moi, c'est la meilleure pour les courtes distances. Le matériau de la voilure est au top et les chaussons sont très bons.


Après avoir était dans l'ombre de Riccardo Galli et de Cesare Fumarola, tu as émergé sur le plan international en signant le record d'Italie du 50 AP (14"92), et en remportant le Bronze sur 50 SF et l'Or sur le 4x100 SF lors des championnats d'Europe. Laquelle de ces trois performances t'a apporté le plus de satisfaction?


Trois grands moments pour moi... Le record d'Italie et la victoire sur Cesare Fumarola pendant les championnats d'Italie d'été m'ont donné plus de confiance en moi. La plus grande satisfaction a certainement était la victoire sur 4x100 SF car cela faisait longtemps que l'Italie n'avait pas gagné cette course. Mais la médaille de Bronze était un super résultat pour moi car au début je ne croyais pas que je pouvais me classé juste derrière deux grands athlètes comme Evgeniy Skorzhenko et Dmytro Sydorenko.


Est-ce que cela constitue ton meilleur souvenir de nageur ?


Oh bien sûr... Je n'avais jamais gagné en compétition international avant.



Et quel est le pire? Ta plus grosse déception ?


Je n'ai pas eu de grande désillusion dans ce sport. Peut-être l'an dernier quand je n'ai pas fait les championnats du monde, mais mes temps personnels sur les courtes distances (50 SF et 50 AP) n'étaient pas très bons et je le savais avant.


Maintenant quels sont tes objectifs pour la saison à venir et pour les prochains championnats du monde?


Mon principal objectif est d'améliorer mes temps personnels. Je voudrais nager dans les temps des records d'Italie. C'est très dur mais j'ai une grande motivation. Si je me qualifie pour les prochains championnats du monde, j'espère répéter la super satisfaction des championnats d'Europe avec le relais 4x100 SF. Nous avons une super équipe avec Andrea Nava, Cesare Fumarola et Stefano Figini. Je pense que nous pouvons encore gagner. J'y crois vraiment. Et j'aimerais aussi nager les finales des 50 SF et 50 AP et si possible m'approcher de la troisième place.

Plus généralement, comment perçois-tu l'état de santé de la NAP en Italie, en France et dans le monde?


La NAP italienne s'est beaucoup améliorée pendant les 4 à 5 dernières années. Aujourd'hui je pense que l'Italie est la meilleure équipe du monde pour les résultats techniques. La France progresse, les championnats d'Europe en sont la confirmation. Il y avait une super équipe féminine avec Camille Heitz, Léa Louison, Marine Grosjean et le relais 4x100 SF. Mais vous avez aussi le « super » Erven Morice qui est un exemple (il réalise des résultats depuis plusieurs années) et finalement Raphaël Smolin Froissart et Raphaël Kamoizan. Plus généralement je pense que la NAP est prête pour les Jeux Olympiques. Notre sport est spectaculaire, possède de grands athlètes et est pratiqué par de nombreux pays donc j'espère que les institutions seront capables de faire quelque chose.


Enfin, as-tu un message à faire passer ?


Tout d’abord, merci pour cette interview. Pour moi ça a été un grand plaisir de parler de moi sur ton site. C’était assez drôle. Finalement j’embrasse toute ton équipe ainsi que l’équipe de France et j’espère vous voir bientôt!




Merci Gianluca pour tes réponses et bonne continuation.




Si vous aussi vous souhaitez vous exprimer, n'hésitez pas, contactez moi!

Partager cet article

Repost 0
Published by Cyril - dans Interviews
commenter cet article

commentaires