Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Facebook Page

Rechercher

Nous contacter

Ce blog est également le votre. N'hésitez pas à m'envoyer vos articles, photos, vidéos, résultats...

Pour cela, deux adresses: Cyril ou Léa .


Il y a actuellement     personne(s) sur All Finswimming.

Archives

Sites amis

 

finspirit

 

finswimmer

 

About Us

Google translate

ALL FINSWIMMING is supported by
finspirit

header-chania

Championnats du Monde Juniors - Chania (GRE), 25 juin - 1 juillet 2014

 

Live video (streaming)

 

 Résultats en direct

12 juillet 2012 4 12 /07 /juillet /2012 10:20

Comme vous avez pu le constater dans l'article présentant la sélection nationale sénior qui se déplacera à Lignano (ITA) en août pour les Championnats d'Europe séniors, cette année encore la France n'amènera pas de relais femmes.

Pourtant, au vu du ranking 2012, nos nageuses auraient pu plus qu'honorablement défendre les couleurs de la palme française.

L'année dernière, les résultats des relais féminins lors des Championnats du Monde 2011 laissaient déjà penser que les nageuses auraient pu obtenir un très bon classement et l'absence de relais féminins était regrettable (du moins les nageuses, et je pense également leurs entraîneurs ont dû déplorer cette absence).

En début d'année, une circulaire a été publiée concernant les sélections des relais indiquant qu'une équipe serait montée et qu'un travail sur le long terme serait fait afin de pouvoir présenter des relais hommes et femmes potentiellement médaillables lors des championnats internationaux et notamment lors des Championnats du Monde 2013. Vous pouvez dès lors comprendre l'étonnement de ne pas voir de relais femmes pour la France, ce même relais qui pouvait pourtant prétendre à une médaille sur le 4*100. Car, même si les 2 premières places se joueront probablement entre la Russie et l'Ukraine, la 3ème place reste relativement ouverte.

Etant directement concernée et ayant appris la non-sélection du relais de manière indirecte (mon entraîneur n'avait même pas encore été contacté quand je l'ai appris), je me suis permise de contacter les dirigeants de la commission nage avec palmes. Vous trouverez en bas de l'article, le courrier que je leur ai adressé afin d'obtenir quelques explications.

Certaines personnes pourraient ne pas apprécier certaines des questions posées dans le courrier qui remettent en cause certaines sélections. Je tiens à les rassurer de suite. Je n'ai rien contre ces nageurs et contre leurs sélections. Bien au contraire, je considère que plus il y a de nageurs en équipe, plus il y a d'émulation entre les nageurs, et meilleurs en seront les résultats. Je n'ai posé ces questions qu'afin d'argumenter mes propos, de montrer que les critères de sélections ne sont pas immuables et que la non-sélection du relais ne pouvait donc pas se baser sur ces critères. Si des exceptions ont été faites pour certains pourquoi ne pas en avoir fait pour les relais femmes?

Concernant les critères de sélections, l'explication que j'ai eue, document à l'appui, est que nous n'avions pas progressé par rapport à l'année dernière et que nous n'avions pas rempli les critères de sélection. Ce à quoi j'ai répondu, document à l'appui également, qu'il serait peut-être judicieux de prendre en compte le niveau international dans les critères de sélection. Car au vu de nos résultats, même s'ils n'étaient pas assez bons selon eux, nous avions toutes nos chances.

La question du budget est une autre justification pour l'absence de relais femmes. Parmi les explications que j'ai eues, on m'a précisé que, contrairement à ce que j'ai indiqué dans la lettre, le prix des chambres pour la sélection espoir avaient été négociée à 60€HT/nuit. J'ai eu également comme explication que la Fédération ne voulait pas voir le dépassement de budget pour Kazan (2009) renouvelé et que la commission devait faire avec l'enveloppe et réduire le nombre [de nageurs]. Ajouté à cela que la décision d'ajouter Eindhoven en compétition de référence lors du débreifing à Paris (fin 2011) a fait que les billets d'avion ont fortement augmenté en peu de temps.

Ce à quoi j'ai répondu qu'il serait peut-être mieux d'envisager l'équation "enveloppe = réduction des dépenses". La décision de faire les Championnats d'Europe à Lignano ne date pas d'hier, ni celle d'ajouter Eindhoven. Il aurait dès lors été judicieux de trouver un centre d'entraînement dans le sud est pour le stage (le CREPS aurait parfaitement fait l'affaire). Ainsi, il aurait été possible de faire le déplacement par la route (environ 6h entre Antibes et Lignano). Les nageurs auraient en plus été dans les mêmes conditions climatiques (pas de changement de températures trop important). D'autre part pour les billets d'avion, un vol avec Easy Jet aurait été moins cher (pour moins de 2h de vol, cela suffit). J'ai également ajouté, au risque de choquer certains d'entre vous, que 3 entraîneurs pour 10 nageurs cela faisait peut-être beaucoup (même si 2 d'entre eux restent pour la longue distance) ; certaines nations ne prenant que 2 entraîneurs pour 25 nageurs. J'ai terminé ma réponse en disant que si c'est du côté de la Fédération que le budget pose problème, peut-être que les objectifs de notre Fédération ne sont plus en adéquation avec la vision de notre sport. Se pose alors la question de notre place au sein de cette fédération.

Ceci n'est bien évidemment que mon avis de nageuse, qui plus est directement concernée. Je ne vois pas les choses changer l'année prochaine. Pour le moment, rien d'officiel, mais les dernières nouvelles laissent entendre que les Championnats du Monde pourraient avoir lieu en Asie. Je vous laisse donc en tirer vos propres conclusions quant aux chances d'avoir des relais femmes pour ces championnats.

Partager cet article

Repost 0
Published by Léa - dans Brèves
commenter cet article

commentaires

alex picaud 24/07/2012 00:04


Daccord pour dire que les dirigeants de la fede depuis qq annees sont incompetent en matiere de financement!


ne pas envoyer un relais medaillable est effectivement une heresie!


 


cela dit le niveau francais en nap au niveau mondial et europeen est loin de toutes attentes! Et ce ne n'est pas seulement a cause du manque de creneaux ou d'entraineurs competents mais bien
d'une culture de la facilite qui s'est installee depuis qq annees et d'un certain amateurisme au prix de resultats mediocre voir inexistant sur la sphere international.


Aussi meme si je suis daccord sur le fond du coup de gueule les moyens pour regler se probleme devrait dabord passer par "nager" et obtenir des resultats:


on a un pole france, qui n'a de pole france que le nom!


les champiommat du monde juniors viennent de se terminer et zero medailles pour la France!


ensuite plus haut ca parle de "haut niveau", faudrait me dire qui fait du haut niveau en france a l'heure actuelle (et arreter de sortir l'argumeent qu'on fait pas de haut niveau car la palme ne
rapporte pas dargent, regardez autour de vous dans les autres sports, c'est bientot les JO)


en fond, la france n'existe pas!


sur le sprint, les resultats sont loin du top mondial!


 


vous parlez de relais, le relais 4X100 hommes est a des annees lumieres du podium mondial (8EME en 2.31 a 11 secondes de lor et 7 du bronze). il a fallu attendre 2012 pour qu' UN SEUL FRANCAIS
CASSE LA BARRE DES 37.


au 4x200: 6eme en 5.58 a ......... 25 secondes du podium et 30 de lor.


(resultats des derniers mondes, hongrie)


une victoire mondiale ne ferait que du bien a notre sport, dont on n'entend parler..."jamais", une medaille d'or inspire davantage de reconnaissance, pour les jeunes c'est du respect, et cela
injecterait une dynamique interessante, le gout de defier le champion(ne) du monde. une mediatisation plus importante...


et la crie au scandale pour un 4x 100 femmes, qui "PEUT ETRE" est medaillable en bronze... meme si une medaille est toujours la bienvenue mais n'empeche que sen serait bien de penser a l'or...


Quand au relais homme c'est encore pire, des nageurs en 39, 40 suffisent aujourd'hui... quand d'autres pays alignent quatre mecs sous les 37...


donc forcement quand les resultasts sont en bernes, et que la crise affecte les caisses des fede faut pas s'etonner que des dirigeants d'autant plus incompettents ne veulent pas envoyer des
nageurs "en vacances" tout frais payer!


aujourdui un entraineur pro n'est pas ecoute, respecte! tu donne une serie de 60X100 on te prend pour un fou. non maintenant c'est la course au materiel, a celui qui aura la meilleur palme, ou la
meilleur combi et lentrainement ba c'est du "QUALITATIF" sinon c'est trop dur!


les entraineurs vraiment pro, avec un beau palmares ne sont ni respecter, ni ecouter ni reconnu, ni meme connu...


 


donc malgre le respect que jai pour les perf des nageurs, les entraineurs (que j'etais), il serait peut etre temps de se remettre en question d'abord sois meme et de revoir la logique
d'entrainememt, faire un tour dans les club de natation ("oui mais la palme ca fait mal au pied, c'est pour ca qu'on nage pas autant qu'eux"), de cyclisme, d'athle, de foot pour comprendre ce que
le mot "entrainement" veut dire, bref pour ne pas s'enfermer dans le petit monde de la palme, obtenez des resultats respectables et ensuite geuler si les dirigeants ne suivent pas
vos efforts.


enfin pour avoir faire partie cette annee d'un club de plongee "pure" et de hockey subaquatique, la meconnaissance de la nage avec palme de "competition" est deplorable, inconnu de la casi
totalite des plongeurs, aussi faut'il nous interroger sur la legitimite de la palme dans cette fede, qui axe son budget essentiellement sur la plongee bouteille et l'apnee ce qui n'aide
absolument pas evidemment le developpememnt de ce sport.


 


sportivement


 

Léa 24/07/2012 10:01



Bonjour Alexandre,


On revient souvent sur le débat entraînements quantitatifs/entraînements qualitatifs. Je ne crois pas que l'un soit vraiment meilleur que l'autre. La plupart des entraîneurs qui se réfèrent au
modèle quantitatif pensent que les nageurs qui ne font que du qualitatif se tournent les pousses. J'inviterais ces mêmes entraîneurs et leurs nageurs à se renseigner sur ce qu'est réellement un
entraînement qualitatif et à participer à des entraînements qualitatifs. Ils pourraient ainsi voir que ce n'est pas si facile que cela. Il faut juste savoir compenser ce type d'entraînement par
un travail hors de l'eau. Et bien évidemment ces entraînements qualitatifs sont adaptés aux distances sur lesquelles les nageurs se sont spécialisés.


Pour ce qui est d'aller voir dans d'autres sports comment cela fonctionne, notamment en natation, je trouve qu'il serait plus intéressant d'aller voir à l'étranger dans notre propre
sport ce qui s'y passe. Pourquoi le modèle français ne fonctionne plus alors que d'autres nations explosent ? Pourquoi sommes-nous tant à la traîne? Je crois que nous aurions beaucoup à
apprendre en regardant en dehors de la France ce qui se passe. Lorsque je vois des jeunes nageurs étrangers nager, je vois pour beaucoup des nageurs avec une technique efficace, qui savent gérer
une course et qui ont les crocs. Pour ce qui est de la France, Le Monde propose une très belle analyse, à travers 3 articles, de ce qui se passe dans le sport français (dont voici les liens :
la France est-elle un pays de sport de très haut
niveau?, de l'art de fabriquer des champions français et
un fonctionnement schizophrène du sport
d'élite en France). Les articles répondent d'eux-mêmes à beaucoup des points que tu évoques.


Pour terminer, je crois que même si nos avis divergent sur beaucoup de points, nous sommes au moins d'accord sur une chose : il est grand temps de se questionner sur notre place au sein de la
fédération.


Sportivement



Gino 13/07/2012 23:01


Salut aux accros de All Fins,


 


Je lis avec envi vos commentaires et les apprécie à leurs justes valeurs (c-à-d de militants de la cause NAP).


 


Vos remarques sont toutes justes, j'apprécie particulièrement celle de Mr CORDIER Vincent "que pouvons-nous faire pour changer le cours de ces abérrations?".


La question est à mon avis précisemment là. Depuis que je suis entré dans le monde de la NAP (entraineur + juge; étant nageur, je ne m'attachais pas à cela), j'ai toujours eu des échos de
problèmes au niveau du bout du sommet (la FFESSM) ou du niveau 6ème niveau de la pyramide (la Commission). Je connais beaucoup qui ont essayé de
s'y introduire et qui s'en sont cassés les dents et d'autres qui ont critiqué de loin ce fonctionnement.


Aujourd'hui, les même discours sont tenus sur ce blog. Nous sommes donc en droit de nous demander comme l'a relevé Hugues "La France est-elle un pays de sport (de très haut niveau)?"; report à la
NAP. Je rajouterais, il y a t-il une volonté manifeste et assumée de ne pas faire progresser la NAP?


Sur cette article qu'a écrit Mlle PASQUALOTTI (je ne la connais pas précisemment, hors all finswimming et ses résultats sportifs), il est vrai que plusieurs points sont soulevés à l'égard des
différentes strates de la "fédé". Fédé qui est perpétuellement remise en cause du fait que sa fillière sportive qui possède le plus de licenciés soit délaissée mais (attention) ce problème reste
entre nous. Il n'arrive pas aux oreilles les plus haut placées.


Pour vous donnez mon avis, il faut tout remettre à plat comme dans beaucoup de domaine. Faut il comme l'évoque encore Mr CORDIER, créer une autre fédé? Pourquoi pas la Fédération Française des
Activités Nautiques avec Palmes (FFANP)? La NAP pourrait être à l'initiative de la création de cette fédé et nous pourrions en tirer le maximum de bénéfice du point de vu notoriété.


En l'état actuel des choses, les sélections souffrirons encore et toujours de contestations. Il faut quand même noter l'effort qui a été fait de mettre en place un Comité de Sélection. Les
critères ont clairement été définit (je les rappelle pour la partie relais) :  


- Objectif CM Sénior 2013, avoir 1 relais par sexe et par distance, il s'agit d'un objectif et non pas d'un acquis.


- Un groupe de 6 nageurs et 6 nageuses, capables de nager effectivement les 2 distances en championnat international, sera constitué en début de saison 2012, sur proposition de
l’entraîneur responsable des relais. D'où le point qu'il y a certains qui savaient à l'avance qu'ils étaient "sélectionnés".


- Chaque année les 4 premiers du groupe, par distance et ayant réalisés les objectifs de temps internationaux souhaités, seront sélectionnés pour nager effectivement lors du
Championnat International si le relais est considéré comme compétitif au niveau international. Il est vrai que selon les projections de Cyril (Mr ALL FINS), le relais femme français
devrait (ou pourrait) être sur le podium.


Mais est-ce là l'objectif? Pour ma part, prendre du recul et avoir un regard en perceptive est bien mieux pour apprécier les choses.


Je trouve aussi cela injuste qu'il y a quelques années, mon ami-frère (paix à son ame) n'ait pas été pris en EF LD sous prétexte qu'il avait terminé second ex aequo mais le non dit c'est qu'il
était aux Antilles et le billet reviendrait à plus cher.


Merci pour ce lieu d'échanges sur la discipline que nous aimons tant. Et n'oublions surtout pas que la NAP est une belle discipline mais tant que nous resterons dans cette fédé; nous ne sortons
pas de vrais pro avec un appui médias et sponsors importants ; nous ne faisons pas des roulements au niveau des instances dirigeantes; nous échangerons que sur ce type de blog (qui reste un
circuit fermé); nous resterons au même stade. C'est mon avis et j'ai espoir que cela change. YES WE CAN (en 2008). I'M PROUD OF US (en 2012).


Un coucou des Antilles. Particulièrement, à ceux avec qui j'ai eu des échanges de vive voix sous notre chaud climat.


Une pensée pour ceux qui sont partis trop tôt vers d'autres océans, cette saison (Jérome, André, etc ...).


Bon courage pour les Equipes de Frances comme on dit chez nous "FOSS". Bonnes vacances pour ceux qui le sont déjà.


A bientôt.


Gino.

Finswimming.be 13/07/2012 15:11


Finswimming.be vous soutien bien entendu!
Nous pensons que certains dirigeants sont surtout préocupé par leur propre personne et bienêtre.
Alors qu'ils sont au service des affiliés et donc des sportifs...


Nous remarquons que cela ne ce passe pas qu'en France.


Le sport est d'abord un moyen de se dépasser, du respect de tout un chacun, de rencontrer d'autres cultures, d'échanges...


 


Ce n'est clairement pas de cette manière que la palme pourra se déveloper.


 

Finswimmer Magazine 13/07/2012 10:33


Finswimmer Magazine supports you, and will always denounce things like that.

Vincent GRATTESSOL 12/07/2012 22:30


hé oui... c'est très regrettable en effet...


j'adhère moi aussi à vos remarques bien réfléchies, argumentées et joliment formulées...


y'a du travail... je ne sais pas quelle est la solution même si nous en avons tous dans un coin de notre tête...


j'espère que la PALME FRANCAISE avancera malgrè tout !!!!!!!!!