Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Facebook Page

Rechercher

Nous contacter

Ce blog est également le votre. N'hésitez pas à m'envoyer vos articles, photos, vidéos, résultats...

Pour cela, deux adresses: Cyril ou Léa .


Il y a actuellement     personne(s) sur All Finswimming.

Archives

Sites amis

 

finspirit

 

finswimmer

 

About Us

Google translate

ALL FINSWIMMING is supported by
finspirit

header-chania

Championnats du Monde Juniors - Chania (GRE), 25 juin - 1 juillet 2014

 

Live video (streaming)

 

 Résultats en direct

26 décembre 2012 3 26 /12 /décembre /2012 18:51

logocmas.jpgSuite au débat sur les contrôles antidopages lors des Championnats d'Europe séniors cet été, une lettre a été rédigée par Alessandro Zerbi, secrétaire général CMAS. En voici le contenu :

"Clarification sur la politique antidopage de la CMAS

Suite aux différents commentaires publiques, interrogations et fausses allégations qui sont sortis après les Championnats d'Europe séniors à Lignano (ITA) en août 2012, la CMAS souhaite apporter des clarifications et souligner certains aspects de sa politique antidopage.

Mi-2011, la CMAS a demandé l'avis de l'Unité "Sport sans dopage" de SportAccord (DFSU) afin de développer un programme anti-dopage qui serait compatible avec les exigences du code mondial antidopage, dont la CMAS est signataire.
Le DFSU, en étroite collaboration avec la CMAS, a donc mis au point un tel programme, avec l'approche la plus efficace possible en tenant compte des risques globaux dans les disciplines diverses de la CMAS, les méthodes d'essai disponibles, les ressources financières et les dernières recommandations de l'Agence mondiale antidopage (AMA) afin de privilégier la qualité plutôt que la quantité dans la mise en œuvre des programmes de test.
Le programme antidopage de la CMAS a été évalué par l'AMA en octobre 2011, et en conséquence l'AMA l'a déclaré pleinement conforme à son Code dans son rapport public officiel en novembre 2011. Le DFSU a été nommé par la CMAS pour administrer ce programme approuvé par l'AMA, qui comprend notamment:

  • la création du poste de directeur antidopage - actuellement détenu par le Dr Michel Léglise, un célèbre expert anti-dopage ayant une expérience dans de nombreux sports.
  • la création éventuelle d'une section antidopage sur le site CMAS (http://www.cmas.org/sport/anti-doping), et une adresse e-mail dédiée pour tous les problèmes, pour l'information et de l'administration de la section antidopage de la CMAS, gérée par l'DFSU: cmas.dopingfree @ sportaccord.com
  • la mise en œuvre d'un groupe cible (RTP) de ces athlètes qui sont invités à soumettre des informations sur leur localisation pour des contrôles hors compétition
  • la mise en œuvre de tels contrôle hors compétition, y compris le profilage sanguin dans le cadre du programme de Passeport biologique de l'Athlète (ABP), ce qui rend la CMAS première fédération internationale non olympique reconnue par le CIO à mettre en œuvre l'ABP.
  • L'AMA n'a pas démontré que les tests sur les records du monde étaient obligatoires et en particulier a exigé une meilleure utilisation des ressources disponibles dans des programmes efficaces.

Cette nouvelle approche a impliqué quelques ajustements dans les règles antidopages de la CMAS, et une nouvelle version, disponible sur le site Internet mentionné ci-dessus, entrée en vigueur le 1er Décembre 2011. Parmi les autres changements, afin de permettre une approche plus souple et intelligente dans les plans de distribution de contrôles, la description détaillée des plans de contrôles en compétition et le principe des tests systématiques obligatoires pour les records du monde ont été supprimés.
Par exemple, lors des récents Championnats d'Europe de Nage avec Palmes à Lignano (ITA), les contrôles suivants ont été réalisés: 14 contrôles en compétition (urine / EPO), 4 pré-contrôles (hors compétition, urine), et 4 ABP (sang).

La CMAS tient à rappeler à tous ses athlètes affiliés qu'ils peuvent être testés en tout lieu et à tout moment, et invite toutes les parties prenantes à contacter cmas.dopingfree@sportaccord.com pour tous commentaires ou questions reliés au programme antidopage CMAS.
Alessandro Zerbi
Secrétaire général "

Fournir ces explications dès la prise de décision aurait peut-être permis d'éviter les conflits cet été. Une meilleure communication entre la CMAS et les fédérations nationales et auprès des athlètes est peut-être nécessaire...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

david morin 02/01/2013 22:47


donc si je comprend bien (une meilleure utilisation des ressources disponibles dans des
programmes efficaces) cela signifie que la CMAS ne peut faire que 18 contrôles pendant un championnat d'Europe( qui compte 30 courses avec les relais) et 4 contrôles
inopinés. pour sur, on va les attraper les vilains petits tricheurs, un vrai programme antidopage digne d'une fédération de haut niveau
mais j'oubliais que nous étions une con fédération.bonne année à tous