Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Facebook Page

Rechercher

Nous contacter

Ce blog est également le votre. N'hésitez pas à m'envoyer vos articles, photos, vidéos, résultats...

Pour cela, deux adresses: Cyril ou Léa .


Il y a actuellement     personne(s) sur All Finswimming.

Archives

Sites amis

 

finspirit

 

finswimmer

 

About Us

Google translate

ALL FINSWIMMING is supported by
finspirit

header-chania

Championnats du Monde Juniors - Chania (GRE), 25 juin - 1 juillet 2014

 

Live video (streaming)

 

 Résultats en direct

26 mai 2010 3 26 /05 /mai /2010 23:17

france-drapeau.jpg

50èmes Championnats de France de Nage avec Palmes

21, 22 & 23 mai 2010

Villeneuve la Garenne

 

 


Les championnats de France Piscine 2010 se sont déroulé à Villeneuve la Garenne du 21 au 23 mai. Malgré les 6 couloirs de la piscine et la capacité des gradins un peu trop faible, les championnats se sont déroulés dans une bonne ambiance.

 

 

Avant de commenter les résultats, précisons que les courses de 50 SF et 50 AP ont été chronométrées manuellement mais que les temps réalisés étaient pris en compte pour les sélections en équipe de France.

 

 

Jour 1

 

 

P5212193Sur 50 AP, si Nicolas Cochou (CSL) a obtenu la première place avec un excellent 15"16 (N2), c'est le Belge Robin Olivier (CSBL) qui a remporté la course en 14"85 (14"97 en série). Alexandre Noir (AN) et Sébastien Covili (SCA) complètent le podium en 15"51 (N1J) et 15"80. Florent Barucci réalise lui un N1J avec un temps de 16"06.
Chez les dames, Camille Heitz (TOP) a facilement conservé son titre en 17"11 (N2). Elle devance Léa Pasqualotti (CNP) et Camille Bouron (SCA) qui ont réalisé 17"57 (17"39 en série) et 17"86 (17"85 en série). Jeanne Sery (AN) a réalisé un N1J sur la distance avec ses 17"86 en série (17"92 en finale - N1J) tout comme Alison Dumontier (CSG) et ses 18"12 (18"51 en série - N2J).

 

 

Sur 1500 SF, Coraline Aze (CSG) a remporté son premier titre et réalisé un N2 en 14'18"70. Marion Arsène (CSG) la seconde en 14'33"67 alors que Léna Bastard (PEC) complète le podium en 14'47"26.
Chez les hommes Raphaël Kamoizan (UEP) concerve son titre en 13'02"14 (N1). Le suprenant Amaury CHevalier (CPBR) prend la seconde place en un excellent temps de 13'09"66 (N2). Raphaël Ancel (CSG) prend le bronze en 13'22"30 (N2). A noter la disqualification pour faux départ de Thomas Muia (UEP) qui avait réalisé 13'21" soit un N2 et un N1J.

 

 

Sur 200 SF, nous avons assisté à une belle bagarre entre Léa PasquaP5212296.JPGlotti et Lisa Saint Jours (TOP). C'est finalement la Normande qui l'a emporté en 1'38"39 contre 1'38"86 pour la Toulousaine. Aurélia Fantoni (UEP) complète le podium en 1'41"01.
Chez les hommes, la encore Nicolas Cohou est le chmapion de France mais est devancé par un étranger, en l'occurence Alvaro Hugo Polo. Les deux nageurs ont nagé 1'29"04 et 1'26"85. Suivent ensuite dans un mouchoir de poche Alexandre Noir et Maxime Bergeron (CSL) en 1'29"92 (N2J) et 1'29"95.

 

 

Enfin sur 200 Bi, Lindsay Degrelle (AN) s'est imposé sans concurrence en 2'06"53 alors que chez les hommes Camille Coste (AN) a remporté la course en 1'44"29 devant Arnaud Charliac (CSAKB) et Sami Abdelkhalek (GAS) qui ont nagé 1'46"96 et 1'48"71). Sami Abdelkhalek étant Tunisien, ROmain Blivet (UQN) est monté sur la troisième marche du podium (1'49"11).

 

 

Jour 2

 

 

P5222385.JPGLe premier exploit de la journée (il y en aura 3) est à mettre à l'actif de Florain Lahaye (CSL) qui a battu le record de France du 400 IS en 2'51"44 (N1). L'ancienne marque été détenue depuis 2007 par Thomas Chastagner en 2'51"85.Florian Lahaye a devancé Alvaro Hugo Polo qui a nagé 2'52"65. On retrouve avec lui sur la seconde marche Benjamin Hamelin (CSG) en 2'58"07 (N2) et sur la troisième Thomas Muia en 3'03"51.
Chez les femmes Camille Bouron s'est imposée en 3'31"24 (N2) devant Aurélia Fantoni (UEP) et Coraline Aze qui ont respectivement nagé 3'33"95 et 3'37"64. Amandine Noir (AN) a quant à elle réalisé un N2J en 3'38"64. Ce temps aurait pu constituer une MPF minime sans la défaillance du chronométrage électronique.

 

 

Un deuxième record de France est tombé durant cette même journée. Il s'agit du 4x200 SF Femmes. Les nageuses du TOP (Camille Heitz, Laetitia Klemish, Mérédith Fyls Lycaon et Lisa Saint Jours) ont amélioré leur propre marque en la portant à 6'48"53. Camille Heitz a même réqlisé un N2 sur 200 SF au départ du relais (1'35"65). Elles devancent les filles du CSG (Marion Arsène, Charline Dubos, Lucie Alleaume et Alison DUmontier - 6'55"01) et les filles d'Aix Natation (Jeanne Sery, Mathilde Dupont, Lindsay Degrelle et Marine Jorquera - 7'09"34).
Chez les hommes le relais du PPO (Florian Werbrouck, Antoine Aouidad, Raphaël Smolin Froissart et Alvaro Polo) ont dominé la course avec un temps de 6'11"59. Derrière on retrouve en 6'20"85 le relais du CCNP (Elie Viala, Arnaud Fougasse, Grégoire Breton et Thierry Marchelli) et en 6'33"91 le relais des MArsoins de Valence (Julien Bret, Julien Romo, Julien Bier et Alexis Chauvin).

 

 

Le troisième record de France de cette deuxièmle journée a été réalisé en bi-palmes par Camille Coste. Il a réalisé 47"18 sur 100 Bi. Il est toutefois devancé par Sami Abdelkhalek qui a nagé 46"99. Arnaud Charliac prend la médaille d'argent en 48"08 et Robin Le Lay ne bronze en 48"76.
Chez les femmes Lou Herbin (CSAKB) remporte la course avec une MPF minime en prime. Elle devance Lindsay Degrelle et Célia Dachevosky (CNHC) qui ont réalisé 56"82 et 57"92.

P5222425.JPG

 

Sur 800 SF, Coraline Aze qui avait nagé en série du matin s'est imposée en 7'29"17 (N2) devant une nouvelle fois Marion Arsène (7'36"32) et Léna Bastard (7'38"30).
Du coté des hommes, Raphaël Kamoizan a remporté la course en 6'40"13 (N2). La encore le podium est identique à celui du 1500 SF avec Amaury Chevalier en argent (6'47"10) et Raphaël Ancel en bronze (6'55"71).

 

 

Camille Heitz, légèrement malade, a remporté le 100 SF en 42"34 (N2) devant Léa Pasqualotti (43"17) et Alison Dumontier (44"63 - N2J).
Chez les hommes Nicolas Cochou s'est imposé en 38"11 devant Robin Olivier (39"08 - 39"01 en série). Alexandre Noir remporte l'argent en 39"26 (N2J) alors que le bronze revient à Elie Viala (CCNP) en 39"81. A noté que le Colombien Diego Leon Rodrguez Mora (Hors Concours car non licencié en France) a réalisé 38"88 en série.

 

 

Jour 3

 

 

P5232459.JPGCamille Heitz s'est imposée sur 100 IS en 38"62 (N2) devant Camille Bouron (40"63 - N2) et Lucie Alleaume (CSG - 43"88). En serie, Jeanne Séry a réalisé la nouvelle MPF minime sur la distance en 43"49 (N2J).
Chez les Hommes Nicolas Cochou a remporté la course en 34"94 (N2). Il devance le malheureux Florian Lahaye qui était en tête de la course aux 75m, avant que sa face ne percute le mur séparateur de la piscine. Il réalise tout de même son record personnel en 36"06. Sébastien Covili complète le podium en 36"71. Alexandre Noir réalise quant à lui un N1J en 36"92.


Léa Pasqualotti a dominé le 50 SF en 18"98 ce qui correspond à un N2. Elle devance MArion delize (CCNP) et Jeanne Sery qui ont nagé en 19"77 et 19"98 (N2J). Alison Dumontier a réalisé elle aussi un N1J en 19"78.
Chez les hommes Robin Olivier remporte la course en 16"57. Nicolas Cochou prend l'or en 16"77 devant Antoine Aouidad (17"29) et Alexandre Noir (17"48 - N1J). Le Colombien Diego Leon Rodriguez Mora a nagé 16"74 en série.

 

 

Léa Pasqualotti a également remporté lors de cette même journée le 400 SF en 3'35"39 devant MArion Arsène (3'41"64) et Mariam Labidi (3'53"17).
Chez les hommes Raphaël Kamoizan a remporté son troisième titre du championnat en réalisant 3'12"34 (N2). Maxime Bergeron valide lui son second N2 en nageant 3'13"11 alors que Guillaume Malériat complète le podium en 3'15"63.

 

 

Le 800 IS a été dominé par Coraline AZe qui réalise un N2 en 7'20"48. Aurélia Fantoni est une nouvelle fois seconde (7'36"14) et Charline Dubos est troisième (7'46"64).
Chez les Hommes c'est Benjamin Hamelin qui s'est imposé en 6'20"72 (N2) devant Thomas Muia qui avec ses 6'28"66 (N2 et N1J) réalise une nouvelle MPF Cadet. DAmin Pupry (CSC) prend la troisième place en 6'57"45.

 

 

SurP5232537.JPG 100 Bi, Lou Herbin double la mise en remportant la course en 24"80. Elle devance une autre nageuse du CSAKB, Typhaine Morin (25"98) et Célia Dachevosky.
Chez les Hommes, Sami Abdelkhalek remporte une nouvelle fois al course en 21"32 alors que Camille COste remporte un troisième titre de champion de France en 21"48. Suivent ensuite Romain Foucourt (CSG - 22"54) et Robin Le Lay (22"63).

 

 

Enfin le championnat s'est terminé sur les relais 4x100 SF. Les filles du TOP (Lisa Saint Jours, Laetitia Klemisch, Meredith Fils Lycaon et Camille Heitz) auraient dû battre le record de France de la distance, mais une nouvelle défaillance du chronométrage électronique empêche de valider leur 3'01"11. comme sur le realis 4x200 SF, les filles de Gravenchon (Alison Dumontier, Marion Arsène, Charline Dubos et Lucie Alleaume) prennent la seconde place (3'06"29) alors que les fille d'Aix Natation (Jeanne Sery, Mathilde Dupont, Lindsay Degrelle et Marine Jorquera) prennent la troisième (3'07"29).

Chez les hommes, les nageurs du PPO (Florian Werbrouck, Hugues Brilhaut, Antoine Aouidad et Alvaro Hugo Polo) ont réalisé le doublé. Il devance en 2'41"05 le relais du CCNP (Thierry Marchelli , Arnaud Fougasse, Florent Barucci et Elie Viala) et le relais des Marsoins de Valence (Julien Bret, Julien Bier, Alexis Chauvin et Vincent Grattessol) qui ont respectivement nagé en 2'43"23 et 2'45"29.

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

michelp 31/05/2010 02:07



il faut interdire l'apéro pendant les championnats, l'alcool rend agressif c'est peut être un début de piste.



erven 30/05/2010 22:57



ça c'est une p***** de bonne question !



André 30/05/2010 08:09



Il y a au moins une question à se poser, au niveau des dirigeants fédéraux et pas au niveau des nageurs : comment le seul sport Olympique de notre fédération en est-il arrivé là ?



alex 29/05/2010 11:55



je rebondis sur le com. d'André. Merci André pour l'animation que tu as faite au micro; les différentes explications sur notre sport ainsi que les
commentaires de course ont vraiment donnés
encore plus de "vie" à ce championnat. Merci à Mme Dion pour l'organisation de ce championnat et à au club de l'AVG.


On ne peut et on ne doit pas dire que le bassin était convenable ou bien sinon cela
serait rabaisser notre sport. Les dirigeants ont 1 an pour trouver le bassin et proposer aux collectivités
leur projet. C'est triste d'offrir un tel bassin à des nageurs s'entraînant sans relâche chaque jour de l'année pour réaliser leurs plus belles performances et des qualifs. en équipe aux France.


Il faut séparer championnats LD et piscine qui sont deux disciplines à part entière. C'est en partie à cause de la nécessité de la proximité plan d'eau/piscine que l'on se retrouve limité dans le
choix des bassins... De plus vu le niveau de la LD (une fille gagne au scratch au 15 bornes, citez-moi un sport de fond ou les filles sont plus rapides que les garçon?Chapeau à Christelle au passage) est bien en deçà du niveau piscine. Très
peu de nageurs sont des vrais spécialiste de la LD.


enfin je terminerai par une petite anomalie. On dit que l'on favorise toujours les nageurs. Comment se fait t'il alors que certains juges-arbitre (deux en particulier, je vous laisse
les reconnaître) se permettent d'engueuler sans nom des nageurs qui restent, souvent pour un plongeon, 30 secondes dans l'eau après la "fin" de l'échauffement et que le premier départ de
course ait lieu 1/4 d'heure
en retard par rapport à l'horaire indicatif afficher sur les séries? Là par contre, les nageurs doivent se taire ou bien risquer une
disqualification...Mêmes les coach ne disent plus rien face à cela...dommage.


merci Cyril. Sympa tous ces résultats et photos!



Marine 28/05/2010 18:03



Bravo à tous les nageurs et organisateurs pour ce championnat d'un bon niveau. Félicitations bien sûr à Florian Lahaye pour son Record de France mais aussi à Coralyne Aze, Léa Pasqualotti,
Camille Heitz, Raphaël Kamoizan et aux surdoués Alexandre Noir et Robin Olivier pour leurs performances. Mention spéciale à Amaury Chevalier pour ses chronos sur 800 et 1500. Il donne une
vraie réponse à ceux qui doutaient de ses qualités physiques, techniques et mentales. Après le gâchis de l'an passé, il revient de loin et a sûrement dû s'entraîner dur pour y parvenir. J'ai
entendu dire qu'il s'était fait un claquage en janvier (6 semaines de blessure je crois). Chapeau pour un nageur d'à peine 18 ans.


Enfin, bravo Cyril pour ce résumé des championnats.