Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Facebook Page

Rechercher

Nous contacter

Ce blog est également le votre. N'hésitez pas à m'envoyer vos articles, photos, vidéos, résultats...

Pour cela, deux adresses: Cyril ou Léa .


Il y a actuellement     personne(s) sur All Finswimming.

Archives

Sites amis

 

finspirit

 

finswimmer

 

About Us

Google translate

ALL FINSWIMMING is supported by
finspirit

header-chania

Championnats du Monde Juniors - Chania (GRE), 25 juin - 1 juillet 2014

 

Live video (streaming)

 

 Résultats en direct

19 août 2009 3 19 /08 /août /2009 13:41

15th Finswimming

World Championship

Saint Petersburg 2009

 

 

 

 

 

 

Alors que l’équipe de France s’envolera demain pour Saint Petersbourg, il est déjà possible de faire quelques pronostiques sur les performances de nos représentants.

 

 

 

Ainsi la meilleure chance de médaille pour ces championnats du monde sera à mettre au crédit de Camile Heitz. Troisième des derniers World Games sur 100 SF, elle fera légitimement partie des favorites pour la médaille de bronze, les Chinoises étant vraisemblablement inaccessibles. Sur 100 IS, elle possède la 5ème marque de l’année derrière 4 Chinoises. Une nation ne pouvant engager que deux nageurs par course, cela fait donc de Camille la favorite pour la médaille de bronze. Elle semble d’ailleurs avoir un peu plus de marge sur cette distance que sur le 100 SF. Sur 50 SF, elle pointe au 12ème rang mondial cette année mais avec 3 Chinoises et 3 Grecques devant elle. Toutefois elle devrait avoir le record de France de Léa Louison dans les jambes et une qualification pour la finale devrait être envisageable. Elle devra tout de même améliorer le record de France d’au moins une demi-seconde pour espérer un podium. Sur 50 AP, elle se positionne en premier outsider pour le podium. Quatrième des bilans mondiaux cette année et lors des derniers World Games, elle devra grappiller quelques centièmes pour éventuellement monter sur le podium.

 

Léa Pasqualotti est la seconde nageuse engagée pour les championnats du monde. Elle devrait disputer le 50 SF où elle peut espérer se classer dans les 15 premières si elle nage à son meilleur niveau, tout comme sur le 200 SF d’ailleurs. Des places étant libres sur les épreuves de sprint, il ne serait pas surprenant de voir Léa sur le 50 AP.

 

 

Chez les hommes, Florian Lahaye est le mieux placé des Français dans les rankings mondiaux. Sur 800 IS, il pourra légitimement envisager une place dans les 8 premiers. Pour cela il devra réitérer sa meilleure performance de l’année. Sur 400 IS, il visera probablement une place dans les 10 premiers, voire une place en finale.

 

Benjamin Hamelin est l’autre Français engagé en IS. Il profite de la non participation d’Erven Morice au 400 IS pour prendre sa place et ainsi obtenir sa première sélection en équipe de France Séniors. Sur cette course tout comme sur le 800 IS, il peut envisager sérieusement une place dans les 15 premiers.

 

En sprint, Erven Morice semble un peu moins en forme que l’an dernier. Non qualifié sur le 50 AP où il avait pris la médaille de bronze aux championnats d’Europe de l’an dernier, il pourrait tout de même s’aligner sur cette distance bien que non-qualifié. Il devrait toutefois privilégier le 100 IS où il est virtuellement 11ème pour le moment et le 100 SF où il est 17ème. Ce championnat devrait être sa dernière compétition internationale.

 

Nicolas Cochou est quant à lui qualifié sur 200 SF avec le 19ème temps virtuel tout comme sur le 100 IS. Sixième aux derniers championnats d’Europe sur 50 SF, il pourrait y prendre part cette année.

 

Raphaël Kamoizan est le dernier homme qualifié pour les championnats du monde en piscine. Il devrait prendre part au 800 SF et 1500 SF. Sur 800 SF, il devra au moins battre son record de France pour accéder à la finale. Sur 1500 SF, il devra là aussi s’approcher de sa meilleure performance pour y parvenir. Sa participation au 400 SF est envisageable, mais il n’a que le 18ème temps virtuel de la distance et une place en finale semble inaccessible.

 

 

 

 

En milieu naturel, Lisa Saint Jours sera la leader de l’équipe féminine et aura la tâche de faire oublier la non-qualification de Marine Grosjean. Sixième l’an dernier sur le 6 Km, elle semble plus forte cette année avec de plus un titre de championne de France à son palmarès. Elle devrait ainsi faire partie des outsiders au podium. Elle participera également au relais 4x3 Km.

 

Charline Dubos est la seconde nageuse qualifiée sur le 6 Km. Son niveau sur le plan international est une grande inconnue. Elle a toutefois pris la médaille de bronze de la finale de la CMAS World CUP 2008 de longue distance chez les juniors. Elle prendra part au 4x3 Km.

 

Le relais 4x3 Km sera complété par Laura Lecomte et Léa Tirbisch. La première fêtera sa première sélection en équipe de France que ce soit chez les juniors comme chez les Séniors alors que la seconde sera elle aussi nouvelle chez les séniors, mais a déjà une certaine expérience internationale avec les juniors. C’est donc un relais assez inexpérimenté qui cherchera à s’approcher du podium. Il sera toutefois difficile de réaliser la performance de l’an dernier où le relais Français, composé à l’époque des expérimentées Leila Bonichon, Marine Grosjean, Véronique Quentin en plus de Lisa Saint-Jours, avait pris la troisième place des championnats d’Europe.

 

Sur 20 Km, Florence Marge retrouve l’équipe de France après 2 ans d’absence. Comme toujours sur un 20 Km, l’objectif principal est de terminer la course, les comptes se faisant à la fin.

 

 

Chez les hommes, Maxime Bergeron sera le leader de l’équipe en l’absence du champion de France en titre Raphaël Ancel. Habitué du niveau international, il devrait bien figurer à l’arriver. Le podium sera tout de même assez difficile à atteindre. Il prendra part au relais 4x3 Km.

 

Thomas Muia, récent champion d’Europe Juniors, sera lui aussi aligné sur le 6 Km. Il devrait également bien figurer et prendre une belle place d’honneur dans les 8 ou 10 premiers. Il prendra part au 4x3 Km.

 

Le relais 4x3 Km est complété par Guillaume Malériat et Arnaud Fougasse. Ce sera la première expérience internationale chez les séniors pour ces deux nageurs. La encore le relais est renouvelé à 75% et les jeunes nageurs devront faire oublier Raphaël Smolin Froissart, Raphaël Ancel et Bertrand Arsène. Qui avaient pris avec Maxime Bergeron une médaille d’argent l’an dernier.

 

Sur 20 Km, Julien Sébire fêtera lui aussi sa première sélection en équipe nationale. Il devra dans un premier temps finir la course et ensuite tentera de bien figurer.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires