Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Facebook Page

Rechercher

Nous contacter

Ce blog est également le votre. N'hésitez pas à m'envoyer vos articles, photos, vidéos, résultats...

Pour cela, deux adresses: Cyril ou Léa .


Il y a actuellement     personne(s) sur All Finswimming.

Archives

Sites amis

 

finspirit

 

finswimmer

 

About Us

Google translate

ALL FINSWIMMING is supported by
finspirit

header-chania

Championnats du Monde Juniors - Chania (GRE), 25 juin - 1 juillet 2014

 

Live video (streaming)

 

 Résultats en direct

13 juillet 2009 1 13 /07 /juillet /2009 13:40
Les épreuves des 12ème championnats d'Europe Juniors vont débuter demain et il peut être intéressant de regarder quelles sont les chances nos jeunes nageurs français. Pour cela, je vais m'appuyer dans cet article sur les rankings européens juniors précédemment réalisés.


Commençons par la piscine et les filles.


Coraline Aze, qualifiée sur 400 IS - 800 IS - 800 SF - 1500 SF

Coraline se situe en 3ème position sur 1500 SF d'après les résultats qui ont pu être rassemblés. Si elle nage à son meilleur niveau, elle pourra espérer accrocher le podium, voire mieux. Sur 800 IS, elle possède le 5ème temps de l'année. Toutefois les 4 premiers temps sont russes et dans la mesure où seuls deux nageurs par nation peuvent nager chaque course, Coraline se retrouve donc virtuellement en position de médaillable sur cette course également. Il sera toutefois extrêmement difficile pour être d'aller chercher une médaille d'argent ou le titre. Sur 800 SF, elle est actuellement 6ème. Il faudra probablement qu'elle batte son record personnel de 4 secondes pour espérer un podium. Sixième temps sur 400 IS à plus de 12 secondes du podium, elle ne devrait pas disputer cette course qui se déroulera juste après les 1500 SF.


Alison Dumontier, qualifiée sur 50 AP - 50 SF - 100 SF - 200 SF - 400 SF

La principale chance de podium d'Alison est le 50 AP. Elle s'y classe virtuellement 5ème à seulement 4 centièmes du podium. L'objectif pour elle sera donc de se qualifier en finale et d'y réaliser une grosse performance. Elle devra cependant compter sur une contre performance des deux nageuses grecques pour espérer l'argent ou l'or. Sur 50 SF où elle est en 5ème position (puisque 3 Grecques la précèdent), il lui faudra probablement améliorer son meilleur temps de plus de 4 dixièmes pour obtenir une médaille. Mais sur cette course où les temps seront très denses, elle devra tout donner en série pour se qualifier pour la finale. Sur 100 SF et 200 SF où elle est respectivement 6ème et 7ème, les podiums seront quasiment inaccessibles bien qu'elle semble avoir de la marge pour se qualifier en finale. A noter qu'il est possible qu'Alison ne nage pas le 200 SF dans la mesure où la course se déroulera le même jour que le 50 AP, sa plus grosse chance de médaille. Il est peu probable qu'Alison prenne le départ du 400 SF, course inhabituelle pour elle, bien qu'elle soit classée pour le moment 8ème.


Marion Arsène, qualifiée sur 200 SF - 800 SF - 1500 SF

Il sera très dur pour Marion de se hisser sur un podium. Toutefois, elle peut être considérée comme outsider sur 800 SF (au même titre que Coraline Aze) dans la mesure où elle détient le 5ème temps. Egalement 5ème temps du 1500 SF, une belle place d'honneur lui semble également promise sur la distance. Quatrième française sur 200 SF, elle ne devrait logiquement pas disputer la course.


Marine Jorquera, qualifiée sur 50 SF - 100 IS - 100 SF - 200 SF

Marine, qui devrait rester éloignée des podiums, aura probablement comme but d'atteindre les finales. Sa principale chance d'y parvenir sera sur 100 IS où elle a le 9ème temps. Seuls 8 centièmes la séparent du 8ème temps. Sur 50 SF, 100 SF et 200 SF, elle devra gagner respectivement au moins 0"8, 1"3 et 3"7 pour espérer être dans les 8 premières ce qui risque d'être difficile.


Lucie Alleaume, qualifiée sur 50 AP - 50 SF - 100 IS - 200 SF

Tout comme Marine Jorquera, Lucie visera sans doute les finales. Dixième temps du 100 IS, cette course représente également sa meilleure chance de nager une finale. Sur 50 AP, elle devra abaisser sa meilleure marque d'au moins une demi-seconde pour atteindre la finale. Elle ne devrait pas disputer les 50 SF et 200 SF où elle n'est que 4ème et 3ème française.


Jeanne Sery, qualifiée sur 50 SF

La plus jeune nageuse de cette équipe de France n'est qualifiée que sur le 50 SF et n'est que 3ème française sur la distance. Elle ne devrait donc pas nager cette course à moins que Marine Jorquera n'y prenne pas part et que les sélectionneurs en aient décidé autrement. Toutefois sa présence suggère la participation d'un relais 4x100 SF lors de ce championnat.


Relais

Pour la première fois depuis longtemps, la France possède des relais compétitifs. Ainsi sur 4x100 SF, on peut imaginer qu'Alison Dumontier, Marine Jorquera, Lucie Alleaume et Jeanne Sery feraient bonne figure. Si les Russes, les Greques, les Italiennes et les Ukrainiennes semblent intouchables, la France pourrait prendre une belle 5ème place. Le constat est le même sur 4x200 SF sauf que Marion Arsène devrait remplacer Jeanne Sery.


Passons maintenant aux garçons.

Thomas Muia, qualifié sur 100 IS - 200 SF - 400 IS - 800 IS - 800 SF - 1500 SF

Thomas se positionne comme le premier outsider pour un podium sur 400 IS et 800 IS. Quatrième sur ces deux courses, il devra probablement se surpasser pour obtenir une médaille, mais il sera aussi à l'affut en cas de contre performance d'autres concurrents. Il peut ensuite espérer une place dans les 8 premiers sur 1500 SF sans toutefois être en mesure de prétendre au podium. Le 100 IS, qu'il devrait disputer dans les séries lentes du jeudi matin, devrait pouvoir lui permettre de préparer sa série "rapide" du 800 IS de l'après-midi. Il peut de plus obtenir une place dans les 8 premiers en cas de grosse performance. Il serait surprenant qu'il s'aligne sur 200 SF où il est assez loin des places d'honneur. En tant que 3ème nageur français sur 800 SF, il ne devrait pas prendre part à cette course.


Alexandre Noir, qualifié sur 50 AP - 50 SF - 100 IS - 200 SF - 400 IS - 400 SF - 800 SF

Alexandre visera certainement lui aussi les finales tout en sachant que ce sera difficile d'y parvenir. Sa meilleure chance est probablement le 100 IS où il devra tout de même gagner 1 seconde pour se qualifier. Le jeune minime devra faire un choix sur ses courses vu le nombre important de qualifications qu'il a obtenu. Sur chacune d'elle il devrait se classer entre la 10ème et la 15ème place.


Amaury Chevalier, qualifié sur 800 SF et 1500 SF

Amaury devra impérativement retrouvé son meilleur niveau s'il veut espérer rentrer dans les 8 premiers. S'il y parvient, il pourrait prendre une très belle place d'honneur sur 1500 SF.




La longue distance


Katie Leblond, qualifiée sur 6 Km

Katie a été la très grosse surprise des championnats de France Juniors en longue distance. Elle arrive aux championnats d'Europe en tant que championne de France sans toutefois avoir d'expérience au niveau international. Il est très difficile de pronostiquer un résultat en longue distance et cela est d'autant plus vrai pour elle.


Marion Arsène, qualifiée sur 6 Km

Marion a comme Katie assez peu d'expérience au niveau international. Elle a toutefois participé à la manche égyptienne de CMAS World Cup à l'automne dernier et y a fait bonne figure. Elle devrait pouvoir rentrer dans les 10 premières, voire mieux.


Thomas Muia, qualifié sur 6 Km

Thomas était déjà 13ème il y a 2 ans aux championnats d'Europe d'Ostriwiec sur 6 Km. Il devrait ainsi pouvoir tirer son épingle du jeu à Belgrade. Troisième des championnats de France Séniors et champion de France Juniors sur la distance, il est légitime d'espérer qu'il soit en mesure de se battre pour une place sur le podium.


Jeremy Lebohec

Jeremy est également nouveau sur la scène internationale. Il semble un cran en dessous de Thomas Muia. Une place dans les 10 premiers devrait être un bon résultat.


Relais 4 x 3 Km filles

Le relais sera composé de Marion Arsène, Cindy Elena, Lorène Sobies et Marine Lasseaux. Si les Russes et les Ukrainiennes seront difficiles à battre, la 3ème place devrait rester ouverte à plusieurs nations dont la France. Il faudra se méfier de la Grèce et de l'Italie.


Relais 4x 3 Km garçons

Le relais sera composé de Thomas Muia, Jeremy Lebohec, Kévin Tirbish et boris Noazim. La encore il faudra compter sur les Russes et les Ukrainiens pour les premières places, mais il faudra aussi rajouter les Grecs qui auront une équipe solide capable d'aller chercher le titre. Le podium sera ainsi difficile à aller chercher pour les Français.



Partager cet article

Repost 0

commentaires